La méthode japonaise des 5S utilisée par EMK

La méthode des « 5S » est une méthode d’organisation qui s’inscrit dans la démarche qualité globale d’EMK depuis plusieurs années, visant à l’amélioration continue des conditions de travail dans l’entreprise.

Du Japon à Bergheim

Cette méthode se focalise sur la propreté et la formalisation d’une organisation optimum des postes de travail, qui doit être respectée au quotidien pour l’amélioration des conditions et de la qualité du travail de chacun.

Démarché Qualité 5S - fabrication cuisines EMK5 S, initiales de 5 mots japonais pour 5 étapes à suivre :

Seiri : tri de l’inutile
Seiton : le rangement
Seiso  : la propreté
Seiketsu : la standardisation, l’organisation de l’espace
Shitsuke : le respect des règles

Les avantages de la méthode chez EMK

La démarche « 5S » se caractérise par sa simplicité et son pragmatisme. Ses apports sur le site de production d’EMK sont multiples :

- un environnement clair et propre
- facilité à anticiper et détecter les anomalies
- élimination des gaspillages
- postes de travail sûrs et efficaces
- responsabilité et initiative des opérateurs
- implication et fierté

Dans les bureaux d’EMK, les « 5S » s’appliquent également et induisent la polyvalence des collaborateurs grâce à la définition d’une organisation commune. Ainsi, le rangement des dossiers, la détermination des tâches en cas d’absence, le tri de l’inutile, l’archivage, la gestion de l’information… permettent à chacun d’être plus autonome et polyvalent.

Le partage de cette organisation rend l’information et les outils de travail accessibles par tous, et permet de valoriser la productivité de chacun.

Tout ce qu’il faut savoir sur la méthode Japonaise des « 5S » par ici.

Les commentaires sont fermés.