Amélioration technique continue

L’amélioration technique continue, au cœur des préoccupations

L’amélioration technique continue, c’est une démarche qui est au cœur de la culture d’entreprise d’EMK. La rédaction du blog a interrogé Yannick Konn, coordinateur technique produits chez EMK.

En quelques mots, qu’est ce qui se cache derrière le concept d’amélioration technique continue ?

L’amélioration technique continue c’est remettre en permanence en question nos façons de faire, de produire, de penser les produits pour aller vers le mieux. C’est penser que rien n’est acquis et que tout peut être amélioré. Ce qui ne signifie pas que c’est le grand chambardement, qu’on jette tout et qu’on recommence. Mais au contraire qu’on analyse pour faire de petites améliorations au quotidien.

Comment ça se traduit pour le client ?

Notre objectif est de mettre sur le marché des produits qui soient techniquement fiables, simples à vendre pour nos clients et faciles à monter pour le consommateur. Le point de départ peut être une remontée du terrain, des vendeurs ou des clients, ou bien des suggestions qui viennent de chez nous, en interne.

Des exemples d’améliorations récentes ?

Il y en a plein puisque depuis la création d’EMK nous travaillons dans ce sens. Il y a des petites choses très simples comme l’ajout de pointages pour marquer l’endroit où percer sur les meubles, ou des projets de plus grande envergure. Cette année 2013, on s’est particulièrement attardé sur les notices de montage et de pose qui ont totalement été repensées. La production, le bureau d’étude, les méthodes, le marketing, chaque service concerné a analysé les quelques 70 notices EMK. Et chacun y a apporté son expertise et proposé des améliorations. Résultat de cette année de réflexions : depuis quelques jours, de nouvelles notices adaptées aux attentes réelles des clients partent, plus claires, plus simples et plus faciles à comprendre, dans nos colis.

Exemple d'amélioration d'une notice de montage EMK

Exemple d'amélioration d'une notice de montage EMK

Jusqu’où peuvent aller ces améliorations ?

Il y a d’abord des limites techniques : parfois nous sommes à la recherche d’un produit qui résoudrait un problème mais l’élément n’existe pas encore sur le marché ou n’existe pas encore dans le kit. Il y a aussi bien sûr des limites liées au coût. Certaines améliorations engendreraient un prix trop élevé dans la cuisine en kit. Nous cherchons toujours le bon compromis. La dernière limite, et pas la moindre, c’est que pour toutes les améliorations que l’on fait, la pose doit rester aisée pour le client.

Notre objectif est donc de trouver le bon équilibre entre le meilleur produit, le meilleur prix et le meilleur montage pour une satisfaction client et consommateur optimum.

Les commentaires sont fermés.