La méthode japonaise des 5S utilisée par EMK

La méthode des « 5S » est une méthode d’organisation qui s’inscrit dans la démarche qualité globale d’EMK depuis plusieurs années, visant à l’amélioration continue des conditions de travail dans l’entreprise.

Du Japon à Bergheim

Cette méthode se focalise sur la propreté et la formalisation d’une organisation optimum des postes de travail, qui doit être respectée au quotidien pour l’amélioration des conditions et de la qualité du travail de chacun.

Démarché Qualité 5S - fabrication cuisines EMK5 S, initiales de 5 mots japonais pour 5 étapes à suivre :

Seiri : tri de l’inutile
Seiton : le rangement
Seiso  : la propreté
Seiketsu : la standardisation, l’organisation de l’espace
Shitsuke : le respect des règles

Les avantages de la méthode chez EMK

La démarche « 5S » se caractérise par sa simplicité et son pragmatisme. Ses apports sur le site de production d’EMK sont multiples :

- un environnement clair et propre
- facilité à anticiper et détecter les anomalies
- élimination des gaspillages
- postes de travail sûrs et efficaces
- responsabilité et initiative des opérateurs
- implication et fierté

Dans les bureaux d’EMK, les « 5S » s’appliquent également et induisent la polyvalence des collaborateurs grâce à la définition d’une organisation commune. Ainsi, le rangement des dossiers, la détermination des tâches en cas d’absence, le tri de l’inutile, l’archivage, la gestion de l’information… permettent à chacun d’être plus autonome et polyvalent.

Le partage de cette organisation rend l’information et les outils de travail accessibles par tous, et permet de valoriser la productivité de chacun.

Tout ce qu’il faut savoir sur la méthode Japonaise des « 5S » par ici.

Mais qui est SEB ?

Cela fait quelques temps que l’on entend sans arrêt parler d’un certain SEB, sur le site de production de Bergheim. Il est semble-t-il devenu une star sur les lignes d’emballage d’EMK. Nous tenions à vous le présenter.

Le garant d’une meilleure ergonomie des postes de travail

Une équipe projet de treize personnes a travaillé, courant 2011, à l’amélioration de la sécurité et des conditions de travail des collaborateurs tout en augmentant la qualité et la productivité de l’activité. L’équipe a en effet été missionnée pour la mise en place du nouveau robot : SEB. Ce robot, installé en aval des lignes d’emballage des caissons et tiroirs a complètement changé le process de production, au grand bonheur de ses collaborateurs !

Ainsi, ces derniers ne sont plus contraints de porter les cartons de la ligne de production aux palettes, SEB s’en charge automatiquement. Au quotidien, ce sont 10 tonnes de marchandises qui ne nécessitent quasiment plus de manutention en bout de chaine.

Les collaborateurs travaillant à l’emballage ont été formés à l’utilisation du robot, devenu un véritable allié.

Fiabilite production conditionnement cuisines EMK

Robot SEB : un maillon gage de fiabilité dans la chaîne de conditionnement

Un process de production plus fiable

Au-delà de cette amélioration des conditions de travail, SEB est aussi un gage de fiabilité. Grâce à un contrôle systématique du poids des colis, le robot vérifie la conformité des colis en fin de ligne.

C’est donc aussi la fiabilité du process de production qui s’est améliorée avec la venue de ce robot. Une innovation bienvenue sur tous les plans.
Alors… Merci SEB !