EMK hisse les couleurs !

Notre entreprise étudie en permanence les tendances de l’ameublement (cf. article « Tendances 2014 : les couleurs donnent le ton ») pour proposer à ses clients des produits singuliers et de qualité. Cette année, la couleur s’impose par touches et nous avons osé le rose, le vert et l’aubergine dans notre nouvelle collection. Pari lancé !
EMK hisse les couleurs !

À l’affût des tendances

La couleur entre, par petites touches, dans la maison, nous l’avons compris il y a plusieurs mois. Notre intuition a été confirmée à Interzum (cf. article « Le salon Interzum 2013 ») en mai dernier à Cologne et plus récemment à l’IMM, un salon international axé sur les tendances du mobilier où s’est rendue notre chef de produits Julie Lichtlé et d’autres membres de l’équipe EMK.

Force de proposition et réactivité

Dès le retour d’Interzum, nous avons voulu innover. Nos équipes se sont activées : les acheteurs ont sélectionné un fabricant qui réalise des décors colorés et réceptionné plusieurs échantillons. Nous avons ensuite fait une sélection de trois couleurs. Des prototypes ont été réalisés et une première validation a été faite avec nos clients très satisfaits de ces coloris. Ils ont été mis en ambiance dans notre show-room afin de nous projeter en situation réelle.

La fabrication pouvait alors débuter. En l’espace de quelques mois, nous avons donc lancé la production et entamé la distribution d’une nouvelle collection d’éléments colorés. Et c’est sur cette tendance qu’était axée notre campagne d’avril. Nous avons choisi des couleurs vives qui s’harmonisent parfaitement avec les tons les plus fréquemment privilégiés par les consommateurs, le blanc, le gris, l’ivoire ou le taupe.

Mais notre réflexion ne s’arrête pas là. Vu l’accueil de nos nouveaux produits par les distributeurs, nous comptons faire évoluer notre gamme en proposant peut-être d’autres teintes ou en l’étendant à d’autres éléments. À suivre…

3 questions à Julie Lichtlé, chef de produits EMK

Quel est votre point de vue sur la tendance actuelle ?

Le tout coloré ne passera jamais aux yeux des consommateurs. Ce n’est qu’une vision de magazine de déco. Mais une pointe de couleur sur les meubles séduit le jeune habitat, notre cœur de cible. Et dans le même temps, les couleurs permettent d’attirer l’œil en magasin. Il y a un effet d’appel.

Quel est votre rôle dans la conception de cette nouvelle collection ?

Je travaille très en amont, notamment en identifiant les nouvelles tendances sur les salons professionnels. Sur cette collection précise, je suis intervenue sur le choix des échantillons et la validation définitive des couleurs.

Comment analysez-vous les premiers retours ?

C’était très attendu par nos distributeurs et le premier retour après présentation aux acheteurs a été très positif. Mais nous ne pourrons en mesurer l’impact exact que dans quelques semaines.

Cuisine en kit : reflet de modes de vie qui changent !

L’observation du marché de l’ameublement en kit, permet de faire un état des lieux des conceptions de l’habitat et des modes de vie. Car aujourd’hui, le profil du consommateur de meubles en kit a beaucoup évolué et il n’est pas forcément celui que l'on croit. Quel est alors le profil actuel des consommateurs adeptes du kit ?

Le consommateur mise avant tout sur la fonctionnalité

Le choix de meubles en kit va aujourd’hui plus loin que le simple argument de prix. Loin du simple « basique », le kit répond désormais à toutes les exigences de qualité, de fonctionnalité et de personnalisation.

Le kit offre beaucoup plus que des meubles avec de simples portes battantes et de simples étagères aux palettes de couleurs restreintes ! Désormais, les meubles en kit sont équipés pour être fonctionnels, ergonomiques, design et esthétiques ! Pour preuve, regardez les fonctions et qualité des meubles EMK !

Alors que ¾ des logements principaux des français font moins de 100m2*, le gain d’espace est définitivement devenu une quête pour la majorité des consommateurs, surtout dans les grands centres urbains.

Grâce à des solutions astucieuses, le kit répond à ces exigences de fonctionnalité, de personnalisation et d’adaptation à l’espace et au budget !

Marché de la cuisine en kit EMK

Un client jeune, ou un peu moins jeune !

Le kit reste un chouchou des « jeunes ». Les moins de 35 ans sont les plus friands de meubles en kit et ce, pour deux raisons identifiées.

- Premièrement, ce sont des meubles de cuisine moins chers qui proposent un panel très intéressant de matières, formes, couleurs. Le prix et le design, voilà ce que recherchent en premier lieu les consommateurs du kit.

- Deuxièmement, la patience n’est pas particulièrement de mise pour cette catégorie de la population, qui apprécie beaucoup de pouvoir emporter immédiatement son achat. Rapidité et simplicité. De quoi séduire de nouvelles catégories de consommateurs, qui désirent rester maître de leur projet, de A à Z.

On constate également que les quadras et les « jeunes séniors » sont de plus en plus nombreux à se meubler en kit. Les structures des ménages ont changées, de plus en plus de personnes vivent seules, de plus en plus de familles sont recomposées, les « jeunes » partent plus tard du cocon familial… Autant d’évolutions qui influencent directement le marché et font de la cuisine en kit, la solution qui suit les modes de vie et s’adapte à volonté.

Et vous, quel consommateur de kit êtes-vous ?

* Source : Le meuble en kit, Sessi, 2007

Interview du Directeur d’EMK, Hervé Bossert

Lorsque l’on rencontre le directeur d’une entreprise comme EMK, on s’interroge souvent sur son parcours. Quel est le vôtre ?

Herve Bossert - cuisines en kit EMK

J’ai rejoint le groupe SALM en 1991, juste après mes études et quelques stages. En charge de l’aventure Cuisinella notamment.
Après plusieurs années comme Responsable de la marque Cuisinella, j’ai eu l’opportunité de créer et diriger EMK.

(Retrouvez le parcours complet d’Hervé Bossert sur son profil Viadéo).

Quels sont, selon vous, les défis du secteur ?

Tout d’abord, notre proximité avec l’Allemagne nous pousse à nous interroger sur le taux d’équipement des cuisines en France (58% en 2009) qui est beaucoup plus faible que chez nos voisins. Donc le premier défi, c’est la démocratisation de l’équipement, en cuisine notamment.

Une autre caractéristique du marché de la cuisine aujourd’hui, c’est le « sur-mesure ». Cette volonté toujours plus prégnante d’aller contre la standardisation et vers la personnalisation. C’est un deuxième défi que nous relevons aujourd’hui grâce à des modules de personnalisation qui nous permettent de constituer une cuisine exactement telle qu’on l’imagine !

Enfin, je dirais qu’aujourd’hui, la qualité et le prix, c’est le b.a.-ba ! Les fournisseurs doivent pouvoir fournir plus que ça. C’est la raison pour laquelle nous misons prioritairement sur les services.

A notre sens, c’est là que tout se joue. Aller toujours plus loin dans l’accompagnement, la traçabilité et la satisfaction de nos clients.

Comment EMK se positionne face à ces défis ?

Aujourd’hui, EMK propose à ses clients professionnels, une offre globale (meubles, électroménager, négoce, accessoires) via un seul interlocuteur. Et même si nous traitons avec des acheteurs professionnels uniquement, le retour du client final est fondamental pour nous. C’est pourquoi nous mettons en place des études qualitatives sur la satisfaction de ces consommateurs.

De plus, nous accompagnons au maximum les vendeurs en magasin, veillons à réduire constamment les délais et à maintenir une hot-line ultra-réactive.

EMK cuisine en kit professionnel

« En un mot, nous nous positionnons comme un véritable partenaire.
Fiable, ambitieux et réactif. »

 

Nous avons également beaucoup hérité de la culture du groupe SALM, qui est un acteur avec de vraies valeurs «métier» : le sens du service, la formation, la rigueur, le développement durable et l’investissement. Nous n’investissons jamais autant que dans les périodes difficiles.

A quoi ressemble la cuisine de demain ?

C’est une cuisine écologiquement économe, fonctionnelle, conviviale… Elle est telle que vous l’imaginez, elle s’adapte à vos envies…
Et c’est une cuisine fabriquée par EMK, sans aucun doute ! (Rires)

Interview d’Hervé Bossert, Directeur d’EMK – juin 2012