Hervé Bossert : 15 ans à la tête d’EMK

Herve Bossert - cuisines en kit EMK

Pour clore notre série sur les 15 ans d’EMK, nous donnons la parole à Hervé Bossert, directeur de l’entreprise.

Vous êtes à la tête d’EMK depuis 15 ans. Il s’est forcément passé beaucoup de choses en 15 ans. Que voulez-vous retenir ?

Ca a été une chance formidable que m’a donnée le groupe SALM de monter cette entreprise en partant de 0. Ces 15 ans sont aujourd’hui l’occasion de mesurer le chemin parcouru :

- dans un marché difficile, nous n’avons cessé de croître tout au long de ces années et nos clients nous ont sans cesse renouvelé leur confiance ;

- nous avons réussi à construire de réels partenariats avec nos clients, pour qui nous ne sommes pas que fournisseurs de « bouts de bois », mais bien plus…

- un déménagement début 2011 dans ce formidable endroit à Bergheim où nous avons réuni les équipes de la production et du commerce ;

- en 2013, plus d’un million de colis sont sortis de notre usine !

Et d’un point de vue plus personnel, que retenez-vous ?

- Les 15 ans d’EMK que nous venons de fêter avec plus de 240 personnes : une très belle fête familiale où nous avons pu retrouver des collaborateurs qui étaient déjà là en 1997, aux premiers pas d’EMK ;

- Prendre du plaisir tous les jours à se développer avec nos partenaires, que ce soient nos clients ou nos fournisseurs avec qui nous entretenons des excellentes relations : c’est primordial !

- Voir les collaborateurs EMK s’épanouir et évoluer. Chez EMK, nous avons un turn-over extrêmement faible, c’est plutôt bon signe, non ?

Cette année encore, EMK affiche une belle progression. Comment expliquez-vous de telles performances dans une contexte de marché qui reste tendu ?

Effectivement, nous affichons encore une progression en 2013 de plus de 8% dans un marché en récession. Ces performances s’expliquent :

- pour EMK, c’est quand le marché est difficile qu’il faut se rapprocher de ses clients et investir, car c’est à ces moments-là que se prennent les parts de marchés ;

- par le sérieux et la rigueur de l’entreprise. Nous affichons en 2013 un taux de respect de nos délais de livraison supérieur à 99% (entre date confirmée et date effective de livraison) ;

- par la proximité que nous avons avec nos clients ;

- par le fait que le marché se tend sur les prix, donc laisse une place plus importante pour un produit moins cher.

On sait que l’amélioration continue est dans les gènes de l’entreprise. Dans l’année qui s’annonce, sur quels point EMK va chercher à progresser ?

Après de lourds investissements en 2011 et 2012 dans la traçabilité des produits au sein de notre entreprise, nous avons, en 2013, beaucoup investi sur la satisfaction de nos clients et des consommateurs. Nous vendons des cuisines en kit, dont le principe est d’être posée par le consommateur lui-même, aussi nous avons développé un guide de pose illustré en couleur avec plus de 140 photos détaillant étape par étape la pose d’une cuisine.

Ce guide est disponible en magasin ou livrable avec nos cuisines. Grâce à des QR codes, le consommateur pourra sur n’importe quel support, PC, tablette, smartphone… visionner les étapes de pose pas à pas. Ce guide sera accompagné par un site internet de pose www.installersacuisine.com (mise en ligne mi janvier). Ce site a été pensé pour que chaque vendeur puisse expliquer depuis son poste de travail qu’installer sa cuisine c’est facile et surtout faire comprendre au consommateur que poser soi-même fait gagner de l’argent que l’on peut consacrer à accessoiriser sa cuisine ou à mieux l’équiper.

Pour 2014, nous avons de grands projets dans le développement de produits… Mais je n’en dirais pas plus ! À suivre, fin 2014…
Et à plus long terme, quels sont les grands défis auxquels EMK va s’atteler ?

Nous souhaitons rester très proches de nos clients, pouvoir encore mieux répondre à leurs demandes, et là, je ne parle pas que de produits, mais de services associés : la formation, l’évolution de notre organisation logistique, le développement de nouveaux marchés sur lesquels nous ne sommes pas encore présents et ce aussi bien en terme de produits qu’en terme de distribution, la traçabilité, le B to B to C, … Notre site à Bergheim a été dimensionné pour pouvoir doubler le volume d’activité par rapport à 2011. Voyez, nous avons du pain sur la planche !

Interview du Directeur d’EMK, Hervé Bossert

Lorsque l’on rencontre le directeur d’une entreprise comme EMK, on s’interroge souvent sur son parcours. Quel est le vôtre ?

Herve Bossert - cuisines en kit EMK

J’ai rejoint le groupe SALM en 1991, juste après mes études et quelques stages. En charge de l’aventure Cuisinella notamment.
Après plusieurs années comme Responsable de la marque Cuisinella, j’ai eu l’opportunité de créer et diriger EMK.

(Retrouvez le parcours complet d’Hervé Bossert sur son profil Viadéo).

Quels sont, selon vous, les défis du secteur ?

Tout d’abord, notre proximité avec l’Allemagne nous pousse à nous interroger sur le taux d’équipement des cuisines en France (58% en 2009) qui est beaucoup plus faible que chez nos voisins. Donc le premier défi, c’est la démocratisation de l’équipement, en cuisine notamment.

Une autre caractéristique du marché de la cuisine aujourd’hui, c’est le « sur-mesure ». Cette volonté toujours plus prégnante d’aller contre la standardisation et vers la personnalisation. C’est un deuxième défi que nous relevons aujourd’hui grâce à des modules de personnalisation qui nous permettent de constituer une cuisine exactement telle qu’on l’imagine !

Enfin, je dirais qu’aujourd’hui, la qualité et le prix, c’est le b.a.-ba ! Les fournisseurs doivent pouvoir fournir plus que ça. C’est la raison pour laquelle nous misons prioritairement sur les services.

A notre sens, c’est là que tout se joue. Aller toujours plus loin dans l’accompagnement, la traçabilité et la satisfaction de nos clients.

Comment EMK se positionne face à ces défis ?

Aujourd’hui, EMK propose à ses clients professionnels, une offre globale (meubles, électroménager, négoce, accessoires) via un seul interlocuteur. Et même si nous traitons avec des acheteurs professionnels uniquement, le retour du client final est fondamental pour nous. C’est pourquoi nous mettons en place des études qualitatives sur la satisfaction de ces consommateurs.

De plus, nous accompagnons au maximum les vendeurs en magasin, veillons à réduire constamment les délais et à maintenir une hot-line ultra-réactive.

EMK cuisine en kit professionnel

« En un mot, nous nous positionnons comme un véritable partenaire.
Fiable, ambitieux et réactif. »

 

Nous avons également beaucoup hérité de la culture du groupe SALM, qui est un acteur avec de vraies valeurs «métier» : le sens du service, la formation, la rigueur, le développement durable et l’investissement. Nous n’investissons jamais autant que dans les périodes difficiles.

A quoi ressemble la cuisine de demain ?

C’est une cuisine écologiquement économe, fonctionnelle, conviviale… Elle est telle que vous l’imaginez, elle s’adapte à vos envies…
Et c’est une cuisine fabriquée par EMK, sans aucun doute ! (Rires)

Interview d’Hervé Bossert, Directeur d’EMK – juin 2012