Amélioration technique continue

L’amélioration technique continue, au cœur des préoccupations

L’amélioration technique continue, c’est une démarche qui est au cœur de la culture d’entreprise d’EMK. La rédaction du blog a interrogé Yannick Konn, coordinateur technique produits chez EMK.

En quelques mots, qu’est ce qui se cache derrière le concept d’amélioration technique continue ?

L’amélioration technique continue c’est remettre en permanence en question nos façons de faire, de produire, de penser les produits pour aller vers le mieux. C’est penser que rien n’est acquis et que tout peut être amélioré. Ce qui ne signifie pas que c’est le grand chambardement, qu’on jette tout et qu’on recommence. Mais au contraire qu’on analyse pour faire de petites améliorations au quotidien.

Comment ça se traduit pour le client ?

Notre objectif est de mettre sur le marché des produits qui soient techniquement fiables, simples à vendre pour nos clients et faciles à monter pour le consommateur. Le point de départ peut être une remontée du terrain, des vendeurs ou des clients, ou bien des suggestions qui viennent de chez nous, en interne.

Des exemples d’améliorations récentes ?

Il y en a plein puisque depuis la création d’EMK nous travaillons dans ce sens. Il y a des petites choses très simples comme l’ajout de pointages pour marquer l’endroit où percer sur les meubles, ou des projets de plus grande envergure. Cette année 2013, on s’est particulièrement attardé sur les notices de montage et de pose qui ont totalement été repensées. La production, le bureau d’étude, les méthodes, le marketing, chaque service concerné a analysé les quelques 70 notices EMK. Et chacun y a apporté son expertise et proposé des améliorations. Résultat de cette année de réflexions : depuis quelques jours, de nouvelles notices adaptées aux attentes réelles des clients partent, plus claires, plus simples et plus faciles à comprendre, dans nos colis.

Exemple d'amélioration d'une notice de montage EMK

Exemple d'amélioration d'une notice de montage EMK

Jusqu’où peuvent aller ces améliorations ?

Il y a d’abord des limites techniques : parfois nous sommes à la recherche d’un produit qui résoudrait un problème mais l’élément n’existe pas encore sur le marché ou n’existe pas encore dans le kit. Il y a aussi bien sûr des limites liées au coût. Certaines améliorations engendreraient un prix trop élevé dans la cuisine en kit. Nous cherchons toujours le bon compromis. La dernière limite, et pas la moindre, c’est que pour toutes les améliorations que l’on fait, la pose doit rester aisée pour le client.

Notre objectif est donc de trouver le bon équilibre entre le meilleur produit, le meilleur prix et le meilleur montage pour une satisfaction client et consommateur optimum.

Grand Angle : RSE

La RSE, Responsabilité Sociale des Entreprises, est un concept global dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales et économiques. Elle couvre, par exemple, la qualité globale des filières d’approvisionnement, de la sous-traitance, le bien-être des salariés, leur santé, l’empreinte écologique de l’entreprise… Depuis plusieurs années, EMK applique ce concept au sein de l’entreprise.

La RSE qu’est ce que c’est ?

Concrètement, la RSE consiste à appliquer aux entreprises la notion de développement durable. Mais doit-on le rappeler, la notion de développement durable ne se limite pas aux préoccupations environnementales. La RSE intègre également la responsabilité économique et la responsabilité sociétale de l’entreprise.

La RSE chez EMK : un concept global pour des actions locales

Si la plupart des PME et TPE se sentent concernées par ces questions, le groupe SALM et son entité EMK sont passés depuis longtemps des intentions aux actes. Ce sont même des engagements forts qui ont été pris depuis plus de 10 ans.

En effet, le Groupe SALM a été le 1er fabricant européen à obtenir la triple certification Qualité, Sécurité

- ISO 14001 sur le management environnemental (principe d’amélioration continue de la performance environnementale par la maîtrise des impacts liés à l’activité de l’entreprise)

- ISO 9001 sur le management de la qualité (principe d’amélioration continue pour mettre en phase les produits et les services de l’entreprise avec les demandes clients)

- OHSAS 18001 sur le management de la santé et de la sécurité au travail (pour une meilleure gestion des risques et la réduction du nombre d’accidents).

Le groupe détient également la certification NF Environnement Ameublement pour certaines gammes de meubles.

Des actions environnementales

Bien sûr la préservation de l’environnement est une des préoccupations quotidiennes chez EMK avec :

- une réduction conséquente de la production de déchets qui a été divisée par 2 sur les 6 dernières années.

Comment est-ce possible ? Un exemple : les mandrins en carton partaient à la benne. Depuis 2 ans, ils repartent chez le fournisseur qui les réemploie.

- une augmentation de la part de valorisation matière des déchets (recyclage)
- la mise en œuvre d’une politique zéro enfouissements.

Des actions sociétales

Le groupe SALM et EMK agissent au quotidien pour le bien être de ses salariés et l’amélioration des conditions de travail. Parmi les actions, on peut citer :

- un taux d’accidents du travail faible
- des formations et des sensibilisations en interne (pour réduire le mal de dos, pour arrêter de fumer…)
- une promotion interne et des formations continues favorisées
- une collaboration sur le long terme avec un ESAT (Établissement et Service d’aide par le Travail)

Des actions économiques

Toutes les actions sociétales et environnementales permettent à EMK d’être plus performante économiquement :

- proposer des produits plus « green » et reconnus comme tels à des consommateurs de plus en plus attentifs à l’impact des produits sur l’environnement et sur leur santé.
- réduire le coût des déchets engendre des économies de production
- l’image et la réputation d’EMK permettent de recruter plus facilement et de conserver ses salariés et notamment les meilleurs éléments.

Une stratégie ambitieuse et réaliste

Car c’est bien une grande ambition que d’être exemplaire dans le domaine RSE. Comme pour l’amélioration continue des produits et du service clients, EMK travaille à l’amélioration continue de ses performances RSE.

Yann Favry est responsable HSE – Hygiène Sécurité Environnement. Il est donc directement impliqué dans la mise en œuvre et le suivi des actions RSE. Il précise : « nous utilisons les meilleures techniques disponibles pour faire ce qui se fait de mieux et pas uniquement ce qu’il faut faire ».

Yann Favry, responsable HSE – Hygiène Sécurité Environnement

Il intègre le groupe SALM en 2001, après un diplôme d’ingénieur obtenu en Allemagne.

Depuis 12 ans, il structure la démarche RSE et la professionnalise. Il manage aujourd’hui une équipe de 6 personnes et de 3 apprentis pour faire du groupe SALM une des entreprises les plus performantes dans ce domaine.

Il forme également à l’externe les futurs ambassadeurs de la RSE puisqu’il intervient à l’ Université de Haute Alsace et à l’Ecole de Management de Strasbourg.

EMK repense ses emballages produits

La qualité de l’emballage des produits est une priorité pour EMK. Inscrite dans une démarche d’amélioration continue, l’entreprise mise sur un emballage le plus résistant et le plus efficace possible, pour que tous les produits EMK soient toujours déballés avec le sourire !

Mais comment procède EMK pour veiller à cette amélioration continue de ses emballages ?

Lire la suite »

La méthode japonaise des 5S utilisée par EMK

La méthode des « 5S » est une méthode d’organisation qui s’inscrit dans la démarche qualité globale d’EMK depuis plusieurs années, visant à l’amélioration continue des conditions de travail dans l’entreprise.

Du Japon à Bergheim

Cette méthode se focalise sur la propreté et la formalisation d’une organisation optimum des postes de travail, qui doit être respectée au quotidien pour l’amélioration des conditions et de la qualité du travail de chacun.

Démarché Qualité 5S - fabrication cuisines EMK5 S, initiales de 5 mots japonais pour 5 étapes à suivre :

Seiri : tri de l’inutile
Seiton : le rangement
Seiso  : la propreté
Seiketsu : la standardisation, l’organisation de l’espace
Shitsuke : le respect des règles

Les avantages de la méthode chez EMK

La démarche « 5S » se caractérise par sa simplicité et son pragmatisme. Ses apports sur le site de production d’EMK sont multiples :

- un environnement clair et propre
- facilité à anticiper et détecter les anomalies
- élimination des gaspillages
- postes de travail sûrs et efficaces
- responsabilité et initiative des opérateurs
- implication et fierté

Dans les bureaux d’EMK, les « 5S » s’appliquent également et induisent la polyvalence des collaborateurs grâce à la définition d’une organisation commune. Ainsi, le rangement des dossiers, la détermination des tâches en cas d’absence, le tri de l’inutile, l’archivage, la gestion de l’information… permettent à chacun d’être plus autonome et polyvalent.

Le partage de cette organisation rend l’information et les outils de travail accessibles par tous, et permet de valoriser la productivité de chacun.

Tout ce qu’il faut savoir sur la méthode Japonaise des « 5S » par ici.